VINS DE PROVENCE, SOUS LE SOLEIL EXACTEMENT

Il y a 26 siècles déjà, les Phocéens vinrent planter des vignes en Provence… Ensoleillée, sèche, calcaire, marine en littoral mais toujours balayée par de puissantes bourrasques de Mistral, cette terre de contrastes est un royaume pour le vin.

© Elodie Rothan

Débarquant à Marseille, les Grecs furent les premiers producteurs viticoles français. Puis, vers le IIe siècle avant J.C., les Romains prirent la relève. Dans leurs sillages et leur Via Romana, ils répandirent la culture de la vigne dans toute la région…

© Elodie Rothan

La grande majorité des 20 500 ha de l’appellation AOC Côte de Provence, créée en 1977, est dédiée au vin rosé. Mais elle produit aussi des rouges et des blancs d’excellence. Les AOC Côte de Provence, Coteaux varois en Provence et Coteaux d’Aix-en-Provence représentent 96% des vins AOC de la région. Dans les 4% restant, on trouve les prestigieux : AOC Bandol – avec ses rosés d’excellence ; AOC Palette – avec ses rouges très réputés ; et AOC Cassis – avec ses fameux blancs.

© Elodie Rothan

La Provence possède une très grande diversité de terroirs : entre les domaines de bord de mer, subissant l’influence marine, et les domaines de l’arrière pays, aux hivers rudes, le climat diffère totalement. L’importance du calcaire, présent dans la géologie des sols des Alpilles, de la Sainte-Baume ou de la Sainte-Victoire, est caractéristique de la région.

© Elodie Rothan

Lire l’article complet sur Wine Chic Travel

Pour marque-pages : Permaliens.